received anonymously (translation); see more photos below:

"In early March 2020, near the village of Pontaury, activists again acted against hunting by destroying 21 watchtowers, several of which were new.
We do not give the exact date in order not to facilitate the repressive work of the speciesist state.

This hunting area had been targeted before in October 2019, when 32 watchtowers were destroyed and a hunting cabin ransacked.

With this repeat action, in the same area, activists show their determination to fight against this hobby that no longer has reason to exist in a society claiming to be advanced, just and strongly linked to scientific and ethical knowledge.
We call on all those opposed to hunting to cause economic damage to hunting activities, anywhere, anytime.
In solidarity with the animal species persecuted by hunters and humans in general.

Attached is a press release, produced following the first actions in October 2019, and recent photos of 9 of the 21 watchtowers destroyed during the second action.

Citizens fighting against speciesism."

French:
"Début Mars 2020, à proximité du village de Pontaury, des activistes ont à nouveau agi contre la chasse en détruisant 21 miradors dont plusieurs étaient neufs.
Nous ne communiquons pas la date précise pour ne pas faciliter le travail de répression de l’État spéciste.

Cette zone de chasse avait déjà été visée en octobre 2019, 32 miradors avaient alors été détruits et une cabane de chasse saccagée.

Par cette réplique, sur une même zone, les activistes montrent leur détermination à lutter contre ce loisir qui n'a plus lieu d'exister dans une société se disant évoluée, juste et fortement liées aux connaissances scientifiques et éthiques.
Iels invitent toutes les personnes s'opposant à la chasse à causer des dégâts économiques aux activités de chasse, partout, en tout temps.
En solidarité avec les espèces animales persécutées par les chasseurs et les humains en général.

Ci-joint un communiqué de presse, réalisé à la suite de la première action en octobre 2019, et des photos récentes de 9 des 21 miradors détruits lors de la seconde action.

Des citoyen.ne.s en lutte contre le spécisme."