anonymous communique; click to view - photos - video 1 - video 2 - from the action.

"Animal liberation by French ALF :
Animals destinated for vivisection have been stolen + sabotage.

During the night of Thursday, December 27, 2007: a breeder for animal experiments in the north of Paris was ALF's target!
Address: Le centre d’élevage d’Ardenay, Domaine Saint-Louis, 95710 Bray et Lu.

The facility was very dirty, with a very bad smell. We found thousands of mice and rats in cages, some frogs alive in an acid bath, cockroaches and grasshoppers kept alive on placards.
In each room, there were many freezers with dead mice, rats, chickens, pig hearts and lamb hearts inside.
Many buckets with a strong liquid inside and dead frogs, dead insects, cow’s eyes, rabbits eyes.
Animals, alive or dead, are sent to laboratories, high schools and to people across France.

We saved insects, who we freed outside in a field and frogs in a lake. Some mice and rats were saved and are now in good, anonymous families.

All the equipment was wrecked! Freezers broken, buckets destroyed, administrative papers stolen (customers addresses!).

We sprayed slogans on the walls in each room: 'VIVISECTION = TORTURE!' 'YOU WILL PAY!' 'WE ARE WATCHING YOU!' 'WE WILL COME BACK!' and 'ALF.'

Keep fighting!
French ALF"

French:
LIBERATION D'ANIMAUX PAR L'ALF en région parisienne

Libération d'animaux destinés à l'expérimentation animale, actions de sabotage et destruction de matériel: l'ALF agit!

Nuit du jeudi 27 décembre 2007: un commando du Front de Libération des Animaux s'introduit dans un élevage de rongeurs et insectes, destinés à la vivisection et à la dissection :
Le centre d’élevage d’Ardenay, Domaine Saint-Louis, 95710 Bray et Lu.
PHOTOS ET VIDEOS du raid visibles sur www.directaction.info

Marie Lessieux, la gérante, exerce son « activité » depuis plusieurs années et est très appréciée dans la région. Elle-même pense aider la recherche et sauver des vies !

A l'intérieur, l'élevage est glauque, sale, il y règne une odeur nauséabonde insoutenable.
Deux pièces consacrées à l'élevage de souris, dont beaucoup sont enceintes, énormes, prêtes à mettre bas. D’autres accompagnent les nouveaux nés, regroupés jusqu’à 40 par cage.
Une pièce destinée à l'élevage de rats. Plusieurs dizaines de milliers d'animaux entassés dans des cages.
Les grenouilles, apparemment mourantes, sans force ni énergie, en léthargie, dans des baignoires rouillées, stagnent dans un fond d’eau putride additionnée d’une substance forte à l’odeur de pétrol. Beaucoup de grenouilles sont mortes mutilées. Une grenouille blessée saignait du nez. Peut-être se cannibalisent-elles entre elles.
Une pièce pour les insectes : blattes, grillons et criquets dans des placards grillagés maintenus dans une lumière constante.
La pièce des insectes servant également d’entrée, la lumière permanente n’y a pas été coupée afin de ne pas éveiller les soupçons des voisins. Sur le panneau électrique, seul le fusible nommé « éclairage escalier » donnant sur les insectes n’a pas été coupé.. (voir photos)

Les congélateurs :
Partout dans le bâtiment nous trouvons des congélateurs (une quarantaine) remplis de souris et rats congelés, dont des nouveaux nés, et aussi un lapin, des cochons d’Inde, poussins, cœurs de porcs, cœurs d’agneau.
Les souris et rats sont rangés par centaines en rang serrés dans des bacs en polysthirène empilés, apparemment chloroformés avant d'êtres congelés. D'autres congélateurs contiennent des animaux jetés en vrac, en posture recroquevillée ou tordue, crispés, ce qui nous laisse penser qu'ils ont été congelés vivants!

Les seaux :
Une bonne vingtaine de seaux, dans la dernière pièce au fond, contiennent des animaux morts par centaine et conservés dans un liquide à l’odeur intenable. Dans ces seaux on trouve grenouilles, criquets, écrevisses, yeux de lapins, testicules de moutons, yeux de bœufs, blattes.

La livraison des animaux :
Livrés à travers toute la France, les animaux arrivent congelés, formolés mais aussi vivants ! (voir photos des étiquettes de transport). Elle peut livrer jusqu’à 100 seaux d’animaux morts par milliers.

Son transporteur :
La société qui collabore au massacre de ces animaux suppliciés dans toute la France est
« 95 express Saint-Ouen l’Aumône »
Z.A. Les usines
95310 Saint-Ouen L’Aumône
Numéro de téléphone : 01.34.40.95.95
N’hésitez pas à appeler, écrire ou passer voir les employés de jour ou de nuit pour leur faire savoir votre dégoût et les forcer à arrêter de collaborer à cette misère animale.

Le travail en amont :
Plusieurs visites ont été faites au préalable pour mesurer la sécurité du lieu, d’ailleurs inexistante, la porte d’entrée étant ouverte en permanence ;
Mais aussi pour vérifier les systèmes électriques afin de couper l’alimentation et travailler dans le noir (capteurs de mouvements à l’extérieur du bâtiment) et saboter le matériel électrique ;
Prendre des photos des animaux, congélateurs et matériel professionnel sur place ;
Connaître les outils nécessaires à notre intervention et aux sabotages ;
S’assurer de la présence ou l’absence des employés ou de la patronne accompagnée de son labrador noir aboyant en journée.

Outils utilisés :
Afin de réussir au mieux, dans les meilleurs délais et dans la plus grande sécurité, nous avons dressé une liste de notre matériel d’intervention :
-gants
-cagoules
-bonnets
-vêtements sombres et larges
-chaussettes par-dessus les chaussures afin d’éviter l’empreinte des semelles
-écharpes
-appareil photo
-pinces coupantes et ciseaux
-pied de biche
-lampes frontales et lampes torche
-sacs à dos
-boîtes pour emmener les animaux à sauver
-épuisette pour prendre les grenouilles, mais c’est très facile de les prendre à la main
-aucun accessoire inutile sauf la montre pour minuter le raid
-aucun téléphone portable, même éteint, à cause de leur localisation par les bornes
-aucun GPS en voiture

La libération des animaux :
Les grenouilles, retrouvant leur vigueur, ont sauté directement du bac en plastique au lac où elles ont été relâchées et en ont profité pour nager très loin et explorer leur nouvel habitat.
Nous avons sauvé quelques dizaines de rats et souris, placés en groupe ou seuls, mâles séparés des femelles, dans des familles d’accueil anonymes.
Quel désarroi de ne pas pouvoir tous les prendre, laissant des milliers de petites frimousses en mal de liberté et vouées à une mort tragique.
Les insectes, attrapés à la main, s’accrochaient aux gants mais n’ont montré aucune agressivité. Ils ont été mis dans un bac puis relâchés en bordure d’un champ.

Le sabotage et la casse de matériel (eh eh !):
Pour circuler sans se faire voir des voisins, nous avons emprunté le couloir du fond sans fenêtre et qui communiquait avec chaque pièce.
Tout d’abord l’alimentation électrique a été coupée pour pouvoir sectionner les câbles des congélateurs sans faire de courts-circuits et accélérer la décongélation. Pour chaque congélateur, les fils ont été coupés.
Tout le matériel trouvé sur place, administratif, outils, cafetière, tondeuse, couverts, vêtements de la gérante, lunettes etc. ont été cassés puis jetés dans les congélateurs parmi les animaux renversés commençant à décongeler. Tous les seaux remplis d’animaux morts (grenouilles, insectes, yeux de lapins) ont été déversés par dessus, le tout arrosé d’un maximum de bidons de pétrol trouvés sur place servant de carburant pour les poêles chauffage. Les couvercles des congélateurs ont été laissés ouverts, afin d’activer la décongélation.

Tous les documents administratifs intéressants (commandes, adresses de clients privés ou collèges, lycées, universités) ont été volés et archivés en lieu sûr, afin de préparer les futures attaques contre nos prochaines cibles.

Chaque pièce a été taggée : « GRENOUILLES LIBRES !, SALOPE, POURRITURE, VIVISECTION=TORTURE !, STOP VIVISECTION !, SCIENCE SANS CONSCIENCE, ON TE SURVEILLE, ON REVIENDRA, TU VAS PAYER !, ALF »

Action, not words ! Keep fight !

Chaque matin, la gérante va s’inquiéter de trouver son local vandalisé. Pour cette fois-ci, pertes économiques estimées à plusieurs dizaines de milliers d’euros !

JOYEUSE NOUVELLE ANNEE ! by ALF France

L’ALF veille et reviendra. Nous continuons notre mission. Là où les animaux sans défense sont suppliciés, l’ALF interviendra avec fracas.

Rats, souris, grenouilles, porcs, agneau, dindes, lapins, écrevisses, escargots, poules, truites, blattes, criquets, poussins (comme le montre le morbide catalogue) vivants, morts, tailladés, congelés, décortiqués, formolés, transitent par cet élevage. Marie Lessieux, tu vas payer de ton vivant ce que tu fais subir à ces centaines de milliers d’âmes innocentes. Fais bien attention à toi. Un nouveau loquet à ta porte d’entrée ne nous arrêtera pas. Un conseil : surveille aussi ta voiture et protège ta maison. Seul ton chien sera épargné.

Faites savoir à cette tortionnaire ce que vous pensez de son activité! Voici ses coordonnées :

SARL CEC - Centre d'Elevage de Contigné : Matériel biologique d'enseignement
Madame Marie Lessieux : 01.34.67.72.06 fax au 01.34.67.73.23
Domaine Saint Louis : ouvert de 8h à 18h du lundi à vendredi
lessieux.marie@wanadoo.fr

Retrouvez les photos et vidéos du raid sur www.directaction.info"